A- A A+

Organisation technique

Affichages : 17340

LES PRINCIPALES COMPOSANTES DE LA SANTE SCOLAIRE

SIX SONT CONSTANTES :

  1. La surveillance épidémiologique :

    -pour tous les établissements et toutes les classes  
    -surveillance des absences au de là de 6 jours et de l’absentéisme massif dans une classe ou une école.

    C’est dans ce cadre que sont décidées, par le médecin scolaire, les évictions scolaires et que se fait le suivi particulier des élèves nécessitant une surveillance spécifique (maladie chronique, sujets à risque particulier,...)

  2. La visite médicale systématique de certaines classes :

    * Dépistage à des âges et/ou classes clés :
    - 1ère année anticipée :une année avant l’entrée de l’enfant à l’école primaire.
    - 1ère année de chaque cycle d’étude (primaire, secondaire, lycée, facultés,…)
    - 3ème année de base 
    - 3ème année secondaire.
    * suivi particulier des redoublants et des sujets à risque.

    Une fiche de renseignements par niveau éducatif permet d’orienter ces examens périodiques et sert de guide d’entretien entre le médecin et l’élève et/ou ses parents.

  3. La vaccination :

    * Il y a un rappel de la majorité des vaccins de l’enfance et ce selon un calendrier officiel des vaccinations scolaires.
    * La vaccination anti VHB a été introduite en 2002-2003 pour les établissements formant les futurs professionnels de la santé.

  4. La surveillance des conditions d'hygiène et de sécurité:

    * Elle concerne les locaux : 
    - d'enseignement 
    - de restauration 
    - d’hébergement
    * Et comporte :
    - Le contrôle de la qualité des menus et des aliments servis 
    - le suivi du personnel manipulateur des denrées alimentaires

  5. L'éducation à la santé :

    C'est la pierre angulaire de la Médecine Scolaire; elle s’articule autours de 3 axes principaux :
    - l’intégration aux cursus scolaires au sein des manuels scolaires du primaire au secondaire.
    - les séances organisées à l’occasion des visites des équipes médico-scolaires aux établissements
    - la célébration de Journées Nationales, Maghrébines, Mondiales dont 5 sont spécifiques au milieu scolaire

  6. Le recueil et l'analyse des données :

    * Cette composante est essentielle pour le suivi et la programmation des activités. 
    * Elle permet de mieux adapter les services et d’améliorer la qualité en vue de répondre, au mieux, aux besoins de la population cible.

TROIS SONT SAISONNIERES :

  1. L'aptitude aux sports et aux associations sportives scolaires :

    * Essentiellement au cours du 1ère trimestre de chaque année scolaire.

  2. La couverture des colonies de vacances

    * durant les vacances estivales .
    * 4 groupes d’activités :
    - les visites d’aptitude à la vie en collectivité (dans la ville de résidence)
    - le contrôle de l’hygiène et de la sécurité 
    - la surveillance épidémiologique de ces collectivités au cours du séjour.
    - l’éducation à la Santé

  3. La couverture des journées d’examens nationaux :

    autant dans les centres d’examen que dans les structures hospitalières, au cas où quelques élèves y sont hospitalisés.

TROIS SOUTIENNENT LES 9 AUTRES :

  1. La formation continue :

    * des équipes centrales, régionales et de terrain.

  2. La recherche opérationnelle

  3. La supervision

est un moment privilégié pour les équipes centrales, régionales, locales d’échanger leurs points de vue et de prendre connaissance des difficultés du terrain et de réfléchir ensemble aux solutions.

LES PROGRAMMES NATIONAUX SPECIFIQUES AU MILIEU SCOLAIRE

Parallèlement à ces composantes la santé scolaire s'appuie sur divers programmes de santé :

  1. Le programme national de dépistage et de prise en charge des troubles de la réfraction:

    * Avec octroi de lunettes aux élèves indigents; environ 3000 paires par an depuis 1992, puis 5000 depuis 2003.

  2. Le programme national de dépistage et de prise en charge des déficits auditifs

    * surtout axé sur les 1ères années anticipées et/ou de base et les redoublants des trois premières années de l’enseignement de base.

  3. Le programme national de santé bucco-dentaire :

    * Il comporte le dépistage des caries et des parodontopathies avec une prise en charge gratuite des soins dentaires en 2ème ligne quand l’affection est dépistée dans le cadre des visites médicales scolaires périodiques.

  4. Le programme national de santé des adolescents :

    * il intègre deux autres programmes (le programme de santé mentale et le programme de santé de la reproduction) et s’articule autour de quatre 4 composantes:
    - santé physique (évolution de la puberté, croissance,...)
    - santé mentale et conduites à risque
    - santé de la reproduction 
    - éducation à la santé

  5. le programme national de santé mentale en milieu scolaire

  6. le programme de santé de la reproduction :

    * Ces deux programmes comportent 5 composantes essentielles :
    - l’offre de services : le dépistage et la prise en charge.
    - l’éducation à la santé 
    - la recherche
    - la formation continue
    - le développement du partenariat et de la multisectorialité. 

    * Le dépistage : 
    - l'examen et le suivi des redoublants 
    - les cellules d'écoute et de conseil (CEC) : ce sont des permanences médicales au sein des établissements secondaires ou supérieurs assurées par les médecins scolaires.
    - les bureaux d'écoute et de conseil (BEC) : ce sont des permanences au sein des écoles préparatoires et des lycées secondaires assurées par le conseiller d’information et d’orientation, le médecin scolaire de l’établissement et le travailleur social de l’établissement.
    - les cellules d’information et de conseil en santé de la reproduction (CIC-SR). 
    * La prise en charge: 
    - les consultations de psychologie et psychiatrie 
    -les consultations de gynécologie. 
    -les consultations d’adolescentologie.

    Le programme de santé de la reproduction fait partie intégrante du programme de santé des adolescents et complète celui de l’office national de la famille et de la population pour les jeunes qui s’occupent certes des jeunes scolarisés mais surtout des non scolarisés.

  7. Le programme d'action sociale en milieu scolaire :

    * Il s'agit d'un programme piloté par 3 ministères : Ministère des Affaires Sociales et de la Solidarité et des travailleurs à l’étranger , Ministère de l’Education et de la Formation et Ministère de la Santé Publique
    * Son objectif est de lutter contre l'abandon scolaire précoce. 
    *il s’intéresse aux enfants déjà en difficulté scolaire, menacés d’abandon ou de renvoi.

    Les Cellules d’action sociale en milieu scolaire (CASS) existent au niveau primaire et secondaire.

  8. Le programme d’intégration scolaire des enfants porteurs de handicap :

    * C’est le programme tripartite des 3 Ministères : Ministère des Affaires Sociales et de la Solidarité et des travailleurs à l’étranger , Ministère de l’Education et de la Formation et Ministère de la Santé Publique.
    * il est encore à son début et ne concerne, pour le moment, qu’un nombre limité d’écoles primaires et quelques classes préparatoires au sein de ces mêmes écoles.

  9. Application d’autres programmes de santé en milieu scolaire :

    * surveillance épidémiologique des maladies éradiqués de Tunisie: paludisme, bilharziose. 
    * Lutte anti-scorpionique et contre les maladies transmises de l’animal à l’homme:rage, brucellose, teigne, Kyste Hydatique,)
    * Programme de lutte contre les IST-SIDA (PMT1,2,3,4 ;CCM). 
    * Prise en charge des porteurs de maladies chroniques (diabète, épilepsie, asthme,…).
    * Dépistage précoce et réhabilitation des déficits sensoriels et des handicaps. 
    * Comités régionaux d’hygiène et de sécurité. 
    * ?cole en santé.

    *(IST: infections sexuellement transmissibles)

Partagez

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Contactez-nous

  • Ministère de la santé
    Bab Saadoun 1006 Tunis
  • Tél : (216) 71 577 000